SCPI Scellier Intermédiaire

La qualité d’un produit patrimonial alliée à la puissance d’un effet de levier fiscal : 31 % de réduction d’impôt.

Principe :
Pour un investissement de 300 000 €, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt immédiate* de 8 333€ par an pendant 9 ans, puis de 6 000 € par an pendant les 3 années suivantes. De surcroit, l’abattement supplémentaire de 30% et la déductibilité des intérêts d’emprunt permettent d’aller jusqu’à doubler ce gain fiscal.

Critères qualitatifs et quantitatifs :

– un support exclusivement immobilier « pierre papier » : aucun souci de gestion
– un gestionnaire reconnu sur le marché
– des investissements uniquement en zone A, et majoritairement en Ile de France
– une mutualisation des risques d’investissement géographiques et locatifs
– une souplesse absolue dans le choix de l’enveloppe d’investissement (de 4800 € à 300 000 €).
– une sortie en capital (par liquidation de la SCPI) et en exonération totale d’impôt sur la plus value (compte tenu de la législation actuelle)
– une rentabilité annuelle nette fiscale pouvant atteindre 9%, fonction de la situation fiscale de l’investisseur et des conditions de financement

Profil Investisseur :

Besoin d’optimisation fiscale
Sensibilité à la stabilité de la Pierre,
Aversion à la gestion d’un bien
Le « + » investisseur : revenus fonciers préexistants

Précaution Sumatra Patrimoine :

Attention : aucune liquidité envisageable pendant la vie du placement, indisponibilité totale des fonds de 15 à 17 ans

* réduction d’impôt perçue en 2011 sur revenus 2010

N’hésitez pas à nous consulter pour une simulation personnalisée.

Related posts

Plus-values immobilières – Fiscalité allégée et nouveaux formulaires depuis le 1er septembre

Le gouvernement a modifié, en les allégeant de façon substantielle, les règles d’imposition des plus-values immobilières (hors cessions de terrains à bâtir) réalisées à compter du 1er septembre 2013. Pour fluidifier le marché immobilier, l’abattement pour durée de détention a été majoré pour l’IR (aboutissant à une exonération totale...

Read More

Plus-values immobilières – Exonération en cas de remploi dans l’acquisition de la résidence principale du produit de la vente du logement secondaire

La loi de finances pour 2012 a créé une nouvelle exonération applicable aux plus-values immobilières : les plus-values réalisées lors de la cession d’un logement secondaire ne sont pas soumises à imposition dès lors que les sommes perçues par le cédant au moment de la vente sont remployées dans...

Read More

Give a Reply